Lettre ouverte à Richard Martineau

Nous avons reçu ce courriel de la part d’une internaute qui en avait long à dire à M. Richard Martineau. Étant donné que le ton du message est de bon goût, nous lui donnons l’occasion de diffuser son texte à notre auditoire.

Bonne lecture.

L’équipe Hoodstock

**********

M. Martineau,

Je comprends tout à fait votre obsession à toujours taper sur les mêmes clous. Votre paresse ou insuffisance intellectuelle y est sûrement pour quelque chose. Certains vous traiteront de raciste, mais je n’irais pas jusque là. Je ne crois pas que vous soyez raciste. Ce que je crois par contre, c’est que vous manquez de jugement et d’humanité.

En lisant votre dernier article “Pourquoi pas un concert pour Ellis”, je n’ai pu m’empêcher de réaliser à quel point l’Homme pouvait être méchant. Oui Danny Villanueva doit vivre avec ce lourd fardeau et il doit se sentir très coupable de la mort de son frère. Il n’a pas besoin de votre torchon pour se regarder dans la glace tous les matins et revivre ce terrible événement. Il n’a pas besoin de vos accusations et de votre ton moralisateur pour comprendre que la vie de son frère aurait pu être épargnée. Il n’a pas besoin que les millions de lecteurs qui lisent votre journal se mettent à l’unisson pour lui faire justice. Il est responsable de ces actes, mais ce n’est pas lui qui a appuyé sur la gachette !

Mais tout cela vous le savez ! Mais il faut vendre du papier à tout prix, n’est-ce pas ?

Quand à vos attaques à M. Mervil, je vous conseillerai d’arrêter, car cela ne fait qu’empirer la chose. Qui ne se doute pas que Luck Mervil est devenu votre cible, depuis votre passage à son émission 3950. À chaque fois que vous vous attaquez à lui, vous nous faites le plaisir de nous remémorer ce grand moment de télévision. On essaie d’oublier, mais vous n’aider en rien la cause. Vous avez été le seul responsable de votre humiliation, tournez la page maintenant…

Brièvement, car je doute que tout cela vous intéresse particulièrement. J’aimerais simplement vous parler du Hoodstock. A lire votre article, on pourrait croire que ces jeunes issus de Montréal-Nord et des environs, qui ont organisé cet événement à même leurs économies et sans l’aide de personne, soient des criminels notoires. À notez que le comité organisateur du Hoodstock est en grande majorité formé de jeunes haïtiens (je dirais à 95%).  15 000$ amassés en organisant un lave-auto, avec leurs maigres économies et avec l’aide de quelques organisations. Ils ont dû convaincre la ville, se prévaloir d’une assurance responsabilité de 3 millions de dollars (alors qu’une campagne de peur régnait dans les médias et que personnne ne voulait les assurer), ils ont convaicu la police et toutes les instances nécessaires pour mettre sur pied leur projet et avoir leur permis. Qui soit disant leur a été remis vendredi matin, la veille de l’événement. L’événement s’est déroulé dans le plus grand calme devant près de 1000 personnes, malgré tout ce que peut en dire la presse francophone, je précise francophone, car si l’on se fie à la couverture médiatique des médias anglophones, ils n’ont pas participé au même événement.

Les jeunes derrière Hoodstock ont organisé le premier forum social à Montréal-Nord qui s’est tenu sur deux jours. Une première dans un quartier populaire. Lors de ces forums les questions sociales qui touchent la jeunesse à Montréal-Nord ont été abordées. Ils ont parlé des problèmes de gangs de rue (avec d’anciens membres de gangs qui lançaient un message positif). Il ont discuté des devoirs de la jeunesse et de la diaspora haïtienne (qui est souvent pointée du doigt). Ils ont proposé des dialogues pour que les citoyens de leurs quartiers se comprennent et travaillent ensemble pour une vie meilleure. Ils ont abordé la question de l’éducation alternative. Mais tout cela n’est pas important. Dans votre article, il n’est nullement question de cet effort fait par les jeunes et pour les jeunes pour améliorer les conditions de vie de tous les citoyens de Montréal-Nord. Mettre à disposition une plate-forme permettant à toute une communauté de s’exprimer ne semble pas vous faire réaliser que OUI les jeunes veulent du changement et que c’est tous ensemble qu’ils feront une différence.

Aussi, le fait de dire que Hoodstock passe sous silence les problèmes de gangs de rues est un gros mensonge. Il y avait parmi les gens présents qui ont participé au forum et qui tenaient un kiosque de sensibilisation, la famille Thermidor qui a crée le mouvement Wagner Thermidor. Vous avez parlé d’Ellis, je vous parle de Thermidor.

Né à Montréal le 10 juin 1981, Wagner était un jeune homme brillant avec un avenir prometteur. Il était à terminer des études en administration à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). D’origine haïtienne, Wagner a grandi dans une famille aux valeurs chrétiennes. Sa personnalité touchante et son grand cœur faisait de lui une personne inoubliable. Dans la nuit du 24 au 25 juin 2008, Wagner Thermidor fut atteint mortellement d’une balle perdue, lors d’un BBQ tenu à Varennes à l’occasion de la Fête de la Saint-Jean. Wagner fut une autre victime de la violence gratuite puisqu’il n’était nullement relié au phénomène des gangs de rue ou à toute autre activité criminelle. La famille était donc présente à Hoodstock pour soulever ce problème de société. Et ils ont passé leur message et les objectifs de leur mouvement qui est de : militer pour la paix, présenter aux jeunes les figures positives de notre communauté, sensibiliser le public à la cause de la non-violence, informer la communauté sur les différents moyens à prendre pour rapporter des faits, après avoir été témoin d’un incident. Voici ce qui s’est passé durant cette fin de semaine du Hoodstock. Ce n’était pas qu’un concert de musiques rap comme vous vous amusez à prétendre dans votre article. C’était une fin de semaine de sensibilisation et d’ouverture.

Le slogan du Hoodstock : S’organiser pour s’élever. Vous auriez au moins dû y mettre les pieds à ce forum avant d’écrire un texte incendiaire sans même explorer d’autres avenues. D’où mon entêtement à dire que vous êtes un journaliste paresseux. Qui quotidiennement nous sert la même sauce avec parfois de nouveaux ingrédients épicés.

En définitive, un criminel c’est quelqu’un qui a un casier judiciaire, ce qui n’était pas le cas de Fredy. Au pire vous pourriez dire que c’était un délinquant, mais en avez-vous la preuve? Je connais plusieurs de vos amis qui prennent de la coke quotidiennement et cela ne fait pas de vous un drogué à ce que je sache. Vous trainez avec eux, malgré que cet acte soit illégal! Qu’il puisse être avec son frère qui est connu des policiers ne fait pas de lui un criminel. Fredy et les autres n’étaient pas armés. Oui ils ont résisté à la police, ce qui est un délit. Mais chaque jour des hommes et des femmes résistent aux pratiques abusives de la police et on leur injecte pas trois balles dans le corps. Il y a la prison pour les criminels, pas la morgue. Nous avons un système judiciaire et pénal, non ? Le 3/4 des Hells est en cellule, ils sont pour la plupart armés lorsqu’on procède à leur arrestation, ils sont criminels, et ils sont en vie et on paye grassement leur séjour au purgatoire.

Qu’on arrête de dire qu’il n’y a pas eu bavure policière. La marche de dimanche n’était pas une marche pour Fredy uniquement, c’était une marche pour la justice et pour qu’arrête l’impunité policière. Tout le monde fait des erreurs, et il faut être capable de le reconnaître.

C’est ensemble qu’on améliora les choses et non en tentant de nous diviser. Vos articles ne font qu’alimenter la haine et nous divisent encore plus. Faites-nous part de solutions. Participez au débat de façon constructive. Faites des recherches, essayez de comprendre, allez plus loin que ce qu’on peut voir à la surface. Vous faites partie de la minorité capable d’avoir un impact intellectuel sur une grande majorité d’individus. Pourquoi ne pas utiliser ce privilège de façon constructive et non pour agrandir les fossés qui existent déjà ?

Carine, Montréal

49 Comments

  • Cette lettre est tout à fait pertinente. Elle exprime totalement ce que je pense des commentaires prétentieux des Martineau et Lagacé qui pensent comprendre ce qui se passe à Montréal-Nord. Ce sont des propos méprisants et présomptueux de la part d’un supposé journaliste qui n’est pas allé au fond des choses et prétend avoir un “franc-parler” alors qu’il ne fait qu’exprimer des préjugés dignes de la classe québécoise dite “bs” assise sur son balcon à Verdun à boire de la Bud en se disant “un nègre de moins”. Bravo M.Martineau, supposé intellectuel. Vari Bravo Carine!

  • Carine, merci beaucoup pour l’excellente réponse à Martineau!! Félicitations aux organisateurs de Hoodstock, le forum sociale à Montréal-Nord, et le manif pour Fredy.

  • Pour ceux qui veulent entendre un vrai reportage du Hoodstock, allez au http://www.radiocentreville.com, cliquez sur la grille-horaire et puis sur la case de lundi 11H, le reportage dure 30 minutes et contient plusieurs extraits audios de l’évènement, sera disponible sur le site jusqu’à lundi prochain. Bonne écoute :o)

  • Je crois que Martineau en a marre de l’utilisation de la mort de Freddy Villanueva pour une cause auquel il n’a jamais été impliqué. Freddy à été victime d’un drame horrible mais il n’est toutefois pas un martyr pour autant.

    Dans certaines parties d’Afrique, on fait des funérailles a un mort une fois que le deuil est terminé, pour passer à autre choses. Je crois que le spectacle en question avait le même but, un dernier homage et on passe à autre chose.

    Est-ce à dire que la cause du hoodstock est veine? Bien sure que non, continuez votre bon travail mais rappeler vous que le Québec n’est pas les états unies et qu’ici, l’utilisation de la mort de quelqu’un pour une cause pose un sérieux problème moral et ce, pas seulement pour les BS de Verdun.

  • Bravo Carine pour la réponse bien articulée. Au bout du compte, il ne faut pas s’arrêter aux paroles de Martineau: il invente des problèmes où il n’y en avait pas et s’obstine à proférer des incongruités à toutes les sauces… Il crie tellement pour rien et pour afficher des opinions dépassées qu’on ne l’entend plus. 😉

    Pour ce qui est de Montréal-Nord, OUI! Vivement d’autres initiatives PACIFIQUES pour les jeunes, vivement des modèles positifs et du soutien aux familles qui sont trop souvent dépassées par les événements. Surtout, du POSITIF! Ils en ont bien besoin.

  • Bravo, Carine, pour ce texte pertinent. Merci d’avoir pris le temps de l’écrire. Merci à l’équipe Hoodstock de l’avoir partagé avec nous.

    Quant à votre commentaire, Mary, il me donne des frissons dans le dos!!! Mais qu’est-ce que c’est ça? Vous parlez de mépris et de présomption dans la même phrase où vous bashez les gens de Verdun? C’est quoi, ça????? Donc, on ne peut avoir de préjugés envers les gens de Mtl Nord, mais c’est ok d’en avoir pour les “bs buveurs de bière et racistes” de Verdun?

    Je viens de Verdun, Mary. J’ai choisi d’y habiter, il y a 8 ans. Samedi dernier, après une semaine bien remplie au bureau, j’ai fait 3 heures de transports en commun pour aller passer la journée à Hoodstock, parce que je voulais mieux comprendre les enjeux discutés et parce qu’un des buts qui me tiennent le plus à coeur, dans la vie, c’est de faire en sorte que les jeunes, peu importe leur provenance, aient accès à des chances égales de se réaliser au sein de la société québécoise et de contribuer à celle-ci. La seule raison pour laquelle je ne suis pas retournée dimanche, c’est que j’étais complètement brûlée, parce que j’ai tendance à trop vouloir en faire, justement… Ne me traitez pas de bs raciste. Mes concitoyens ne méritent pas non plus cette étiquette. J’ai rarement lu un commentaire aussi méprisant.

    Et en passant, Martineau et Lagacé, ce sont deux personnes distinctes. Je ne connais pas le premier personnellement, ni même professionnellement. J’ai vaguement conscience qu’il existe, mais je ne me suis jamais intéressée à son “oeuvre”, notamment parce que je le trouve prétentieux et vaguement hargneux. Mais je connais Patrick et je vous assure que vous faites fausse route. Peut-être ne connait-il rien de la réalité de Montréal Nord, à l’instar de 90% de la population québécoise, mais il est de la trempe des gens qui VEULENT apprendre et qui désirent un monde meilleur pour tous. Reste qu’il a fait un super bon reportage aux FT sur Montréal Nord, dans lequel il cherchait à comprendre, justement… Et la compréhension, c’est le premier pas vers les solutions…

    Faites vos recherches, Mary, avant d’écrire n’importe quoi sur n’importe qui…

  • @Marie: euh.. je pense que vous n’avez pas compris le sarcasme dans ma phrase, j’ai utilisé un gros préjugé par rapport à Verdun (pcq c’est un préjugé assez répandu) pour faire la même chose que Martineau par rapport à Mtl-Nord.. Vous savez, il y a des préjugés sur pas mal chaque quartier..Apparement, ce n’était pas assez évident pour certains. Désolée d’avoir heurté votre patriotisme envers cet arrondissement..

    “J’ai rarement lu un commentaire aussi méprisant. ” –> C’est que vous ne lisez pas beaucoup ma très chère.

    Quant à Lagacé, j’ai lu ces deux articles sur Cyberpresse relativement à cette affaire. “L’autre côté de la médaille” et “La carrière de Villanueva”. Merci de vos conseils, j’ai déjà fait “mes recherches”. Je dois vous dire que bien que son ton est moins méprisant que Martineau dans ces deux textes, reste que son ironie et les mots qu’ils choisis sont assez présomptueux. Lisez-les.

  • Très belle réponse. Vlan dans les dents! Il faudrait plus de gens comme vous pour ouvrir les yeux aux racistes du Québec!

  • Le journaliste d’OPINION, Richard Martineau devrait être accusé de diffamation et d’incitation SUBTILE à la haine.
    Vive la liberté d’expression et bravo au journal de Montréal de lui permettre d’avoir une voix !!!!! Quelle honte!

    Je mets au défi le journaliste d’opinion Richard Martineau de sortir de sa paresse journalistique, d’abandonner sa peur des autres et de venir faire un VRAI reportage à hoodstock 2010 et autres manifestations pacifiques organisées à Montréal nord.

    Aimée

  • Mary, comme vous le voyez bien, il est facile de tomber dans les facilités de juger! Vous savez aussi bien que moi la réputation rattacher à Montréal-Nord, et je suis content de voir que Hoodstock font tout pour changer ça!

    Je crois que l’événement de Freddy, et le fait dans faire un matir, c’est que qui choque les gens. Triste ce qui est arriver, mais tout le monde ont leur responsabilité, Dany, Freddy, et les policiers, mais faut arrêter dans parler!

    Le problème qu’il faut se concentrer, c’est l’aspect du développement social de Montréal-Nord.

    Que Martineau et les autres en parlent en bien ou en mal, ca fait de la pub malgré tout! Je crois les attaques de ces gens et surtout relier a l’effet Freddy, un incident qui aurait pu arriver n’importe ou?

  • Freddy Villanueva est un icône, il représente la cause de Mtl-Nord tout comme la jeune Neda pour les récentes violences en Iran. Je ne crois pas que le but est tant que ça de ses questionner sur son passé, sur les circonstances de sa mort ou autres problématiques relatives à l’individu qu’était le jeune Freddy mais plutôt de prendre conscience de façon globale des problèmes collectifs qu’il y a à Mtl-Nord. First step: enrayer les préjugés par rapport à se quartier qui freine la possibilité de faire prendre part tous les montréalais à ce problème, qui avouons-le, ne se trouve pas seulement à Mtl-Nord, mais également à St-Michel, à NDG, …

    Et pour les gens qui n’ont toujours pas compris, tel que JF, mon allusion aux préjugés par rapport à Verdun était SARCASTIQUE. CE N’EST PAS CE QUE JE PENSE.(J’ai quand même une ouverture d’esprit et un certain niveau d’intelligence qui me pousse à ne jamais croire les préjugés et à plutôt vérifier par moi-même ce qui en est.) J’aurais pu choisir le Plateau et les préjugés relatifs à la “clique du plateau” etc.. aussi.

  • Chapeau, Carine! Pour avoir mis en mots ce que d’autres pensent aussi. Pour avoir le courage (et l’énergie!) d’expliquer à quelqu’un ce qu’il aurait déjà dû comprendre (s’il montrait un peu plus de rigueur). Pour apporter avec justesse les précisions qu’il lui manquait. Pour offrir à tous ceux qui n’y étaient pas un beau compte-rendu de l’événement Hoodstock et de tout ce qui l’a entouré. Bravo pour ton implication, ta pertinence, ton intelligence. Si seulement il y en avait plus, des comme toi! Félicitations, aussi, à tous ceux qui se battent de manière pacifique pour faire avancer les choses. Un jour à la fois.

  • @ L’équipe Hoodstock : Au fait, est-ce qu’on a la réponse de M. Martineau ?

  • @Mary

    Désolée si j’ai mal interprété vos écrits. Avant d’y répondre, j’ai pourtant pris la peine de relire 3 ou 4 fois, pour m’assurer de ne pas faire fausse route. Je viens de relire à l’instant et, franchement, la formulation serait sérieusement à revoir, parce que ce n’est pas clair du tout que vous dénoncez ainsi un préjugé…

    Et oui, je lis, et beaucoup. Pas besoin d’être condescendante…

    Enfin, en ce qui concerne Pat Lagacé, je suis effectivement allée lire ses textes. Je les avais lus au moment de leur parution, mais je me suis dit que ça ne ferait pas de mal de refaire le tour de la question. J’ai relu tout ce qu’il a publié sur les événements de Mtl Nord. En gros, je trouve qu’il fait son boulot de journaliste, c’est à dire qu’il essaie de faire la lumière sur des événements en allant chercher le plus d’éléments d’information possible. Il a critiqué certains gestes posés par la police et certains gestes posés par les jeunes impliqués et leur famille. Il me semble agir en toute bonne volonté. D’accord, il a utilisé un ton un peu exaspéré à certains endroits et il aurait pu faire autrement, rester plus neutre, un peu, mais dans le fond, je trouve qu’il a fait un travail honnête.

    Je terminerai en vous disant que Verdun est un milieu traditionnellement moins bien nanti que d’autres quartiers et qu’il est de plus en plus multiethnique. Nous avons notre lot de problèmes, ici aussi, quoi qu’il y a quand même peu de violence comparativement à Mtl Nord. Reste que je crois que c’est dans l’entraide que nous arriverons à améliorer le sort de nos communautés. Il faut certainement éviter de se blesser entre nous, populations plus fragiles. Il faut plutôt « S’organiser pour s’élever », comme le dit si bien le slogan de Hoodstock…

    Tout d’bon…

  • J’espère que Martineau a bien lu votre texte, madame Carine. En ce qui me concerne, je crois que Lagacé a aussi des leçons à apprendre lorsqu’il se permet de dire à Dany Villanueva qu’il serait mieux de s’acheter un veston cravate au lieu de s’habiller comme il le fait lorsqu’il se présente en cours. Lisez ceci:

    http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/patrick-lagace/200906/02/01-862064-lautre-cote-de-la-medaille.php

    Je trouve que dans son effort de tenter de montrer l’envers de la médaille au lecteur, Lagacé aussi n’a même pas la rigueur d’essayer de savoir quelle était la réputation qu’avaient les deux policiers, impliqués dans la mort de Fredy, dans ce quartier de Montréal-Nord.

    De ce que je sais, l’agent Lapointe était un provocateur qui n’hésitait pas à aller chercher la «bibitte» chez certains citoyens bien ciblés. Ok, Dany avait des fréquentations douteuses, mais est-ce nécessaire de nous le rappeller sans nous montrer l’autre côté caché de la lune?

    «Qu’est-ce qui se passe dans la tête de trois gars pour qu’ils se disent: Tiens, on va sauter sur la police?» Je réponds, allez poser cette question aux gens du quartier. Sortez de chez vous. Après maintes visites dans le coin, on m’a laissé savoir que les trois jeunes voyant que l’intervention dérapait, on voulu inciter les policiers à se calmer car contrairement à ce que plusieurs anti-villanueva disent, les policiers ne semblaient pas avoir bu du thé vert avant de faire leurs interventions dans le quartier.

    Bref, ce que Carine condamne, c’est le journalisme paresseux qui fait de l’embonpoint tout en faisant la promotion de l’autisme de points de vue.

    Je crois que beaucoup de journalistes devrais apprendre des bévues de Richard Martineau en acceptant que leur métier demande aussi à ce qu’ils sortent parfois de leur zone de confort.

  • Un texte pertinent. Cependant, la fin est un peu méprisante envers la Police. Il ne faut pas oublier qu’il y a eu une attaque sauvage envers la Police (égorger une policière et tenter d’enlever son arme et ainsi mettre la vie de celle-ci en danger). Lorsqu’un groupe de personne s’attaque à l’autorité de la sorte dans le but de blesser gravement la Police, il y a un gros problème. Il est tellement facile de cracher sur la Police. Le service de Police est présent pour assurer l’ordre, la paix et la sécurité des citoyens. Si vous tentez de l’attaquer, elle sera là pour se protéger…. Malheureusement, un jeune est mort et c’est triste, les événements permettent des discussions d’ordre social et j’espère que cela nous fera tous évoluer. Par contre, s’acharner sur la Police n’aidera en rien la cause!!! Un jour, vous aurez tous la chance d’avoir un policier présent pour vous aider alors que vous en aurez besoin. Parfois, j’ai l’impression que la société québécoise est persuadée que la Police est corrompue…. C’est décourageant à entendre…

    Je ne parle pas du texte de Carine en totalité, mais tout ce que j’entends sur notre service de police (SPVM) depuis les événements me décourage…

    Contrairement à plusieurs d’entre vous, j’ai toujours confiance en notre service de police ! Bonne journée

  • @Marie: Ce n’était pas de la condescendance du tout. C’est à vous de ne pas affirmer de telles énormités alors que vous prétendez lire beaucoup..

    Quant à Verdun, je crois que chaque quartier à Montréal a ses problèmes (sauf Westmount peut-être..) et c’est cela la réalité urbaine. C’est la même chose à New York, par exemple, où le seul borough où c’est plus tranquille est peut-être Staten Island car ça jour dure (et beaucoup plus dure qu’à Mtl-Nord ou Verdun) à Brooklyn, Queens, dans le Bronx et même à Manhattan (Harlem). Donc bref, ce n’est pas demain la veille que ça va changer… Cela est très pessimiste mais réaliste.. En ville, il y a beaucoup de pauvreté, de violence, de mafia, de drogue-alcool, d’espoirs et de rêves, de Blancs, de Noirs, d’Asiatiques, d’Arabes, de Latinos… et c’est pour cela que j’aime la ville !

  • @citoyen 2: Je pense que c’est normal de se méfier de la police un peu quand même car reste qu’ils sont des humains et la plupart des humains réagissent plutôt mal lorsqu’ils ont un certain pouvoir. On appelle ça “power trip” et malheureusement, c’est normal. Les jeunes policiers en font pas mal du power trip.. peut-être moins les plus vieux pcq ils ont plus d’expérience et ils ont fini leur “trip”. Pensez seulement au doormans à la porte des bars et même au gardiens de sécurité dans certains buildings..

    “Parfois, j’ai l’impression que la société québécoise est persuadée que la Police est corrompue…” –> la police EST corrompue ! encore une fois, ce sont des humains, ils ont certains intérêts..

  • Certains sont très bons pour critiquer les policiers sur des ouï-dire mais regardons les faits. Pas les impressions, pas juste ce qui fait notre affaire. D. Villanueva est un criminel. Ce n’est pas un jugement. C’est un fait. Il était de plus, en bris de probation. Un autre fait. Donc, il ne respecte pas la loi, pas plus que la société qui a établi ces lois.

    Donc, avant qu’on fasse la lumière sur toute l’affaire, est-ce que ça se pourrait qu’un criminel en bris de probation saute sur les policiers et que son frère lui donne un coup de main? Que les policiers ont eu peur pour leur vie? Ou est-on tout à fait sûr que les flics, tous pourris et raciste, évidemment, aient joyeusement liquidé quelqu’un qui jouait juste aux dés dans le parc, comme ça, et qui avait juste une couleur de peau qui attisait la haine de la police? Pas de farce, il se peut qu’on arrive à la conclusion que c’est ce qui est arrivé. Des malades, il y en a dans tous les corps de métiers. Mais me semble qu’en faisant le procès avant l’enquête, qu’on arrive bien à la conclusion qui fait notre affaire.

    Et à part ce délire d’opinion qui se retrouve chez certains organisateurs du Hoodstock, selon moi, je crois que l’organisation de cette fin de semaine reste un très grand pas dans la bonne direction. Maintenant, se prendre en main veut dire de devenir responsable. Montrer à tous ceux qui ont des préjugés qu’ils ont torts. Montrer au service de police qui fait du profilage racial qu’ils se fourvoient royalement. Montrer à Martineau qu’il a tort. C’est très difficile. Mais c’est ce qui fait la différence entre ceux qui s’en sortiront et ceux qui se complairont dans la victimisation.

  • Pauvre Freddy, il est etait si bon, Jesus Christ en personne, il aurait pas fait mal a une mouche… la police a degaine son arme pour absolument rien du tout… seulement pour tuer et massacrer pour le plaisir un jeune du quartier ! Continuez de meme ! Vous l’avez vraiment l’affaire !

  • foutaise!

    Martineau parle certes au nom de la majorité trop souvent silencieuse, mais il généralise souvent au sujet de la minorité visible et ça c’est une forme de journalisme paresseux. La manière dont il s’en prend, présentement, à Luck Mervil, va lui coûter très cher. La manière dont il parle aveuglément des intentions des organisateurs du spectacle et de la marche pour la famille Villanueva, fait beaucoup de tort à plusieurs personnes.

    Vous dites qu’il voit l’évidence? Je crois qu’il vogue dans le vide! Il s’acharne sur son propre autisme. Venez faire un tour à Montréal-Nord. Venez voir quel est la vrai problématique. Je n’ai rien contre un parc au nom de la dame de 67 ans qui est décédée gratuitement. Je cautionne aussi l’idée d’un parc au nom de Fredy Villanueva car les moisissures municipales, communautaires et politiques qui se cachent autour de la disparition de ce jeune, doivent être cernées et récurées. Pourquoi Fredy est-il mort? Pourquoi cela à du prendre plus de 6 mois pour que sa famille ait droit à une représentation juridique dont les frais seraient assumés par l’état? Pourquoi la politique ministérielle faisant en sorte que la police enquête sur la police lors de mort de citoyen, n’est-elle pas modifier pour un modèle prônant plus de transparence? Pourquoi les organismes communautaires sont-ils si enclins à avoir un partenariat fort avec le para-militaire au détriment des revendications du citoyen? Pourquoi les médias sont ils si intéressés à dépeindre le portrait criminel de Dany Villanueva sans vouloir considérer la réputation professionnelle et éthique qu’avait Jean-Loup Lapointe auprès des citoyens du quadrilatère qu’il avait la charge de patrouiller? Pourquoi le policier Lapointe a t-il eu plus de 72 heures de répit avant d’être questionné sur sa version des faits tandis que les principaux témoins et victimes avaient à rendre leur versions des incidents, la journée même? Pourquoi utilise t-on le fait que Dany Villanueva avait un passé criminel pour justifier l’intervention policière qui a dégénéré en boucherie? Pourquoi ne parle t-on pas du mutisme complet du gouvernement Charest dans le présent dossier?

  • @ citoyen

    “Pourquoi utilise t-on le fait que Dany Villanueva avait un passé criminel pour justifier l’intervention policière qui a dégénéré en boucherie?” Oui, il y a eu intervention policière. Ne doit-on pas intervenir quand on appréhende un criminel en bris de probation? Elle a dégénéré mais à moins que vous déteniez la vérité par des voies mystérieuses, l’enquête n’a pas suggéré encore une attaque gratuite des policiers. Les Villanueva, s’ils ont sauté (j’ai bien dit “si”) à la gorge des policiers, n’ont peut-être pas laisser le choix à ceux-ci. J’aimerais bien vous voir essayer de raisonner des gens dont un dont vous savez qu’il est criminel, alors qu’ils vous agressent.

    Parce que c’est un criminel D. Villanueva. Ce n’est pas ce que je pense. C’est vraiment un criminel. Il a été jugé. Il ne respectait pas ses conditions de probation. C’est vrai comme vous dites qu’il y a des aberrations comme le délai de 72h avant l’interrogatoire. La famille questionne le travail des policier, cela va de soi. Peut-être devront-ils songer, le moment venu, que leurs fils sont peut-être en partie responsable du drame qui s’est déroulé.

  • Le message est clair et rationnel. Nous devons tous prendre cette lettre comme exemple afin de savoir comment mettre nos emotions de cotes tout en laissant la raison prendre le dessus de nos propos. En d’autres termes, tel que les jeunes enfants aiment dire: ”Mr. Matineau a ete casse, lol”.

  • @vincent

    “D. Villanueva est un criminel. Ce n’est pas un jugement. C’est un fait. Il était de plus, en bris de probation. Un autre fait.”

    “Ne doit-on pas intervenir quand on appréhende un criminel en bris de probation?”

    Ce que tu écris est FAUX ! Dany Villanueva n’était pas en bris de probation au moment où la police a tué son frère puisqu’il n’a JAMAIS été accusé d’avoir contrevenu à son ordonnance de probation après que son frère ait été tué par la police !!

    Ne crois-tu pas que des vérifications élémentaires s’imposent avant de traîner dans la boue le nom de certaines personnes sur un forum public ?

  • @Mary: Ben oui… Et c’est moi qui dis des “énormités”…!

    En passant, je ne sais pas si vous avez remarqué le commentaire de Ugo, qui reprend, tout de go, votre cliché “qui n’est est pas un”, sur les gens de Verdun… J’en conclus que lui non plus n’a pas “compris” le sens de vos écrits, parce que ses mots ne semblent pas plus “innocents” que les vôtres… Les préjugés restent des préjugés et sont aussi malsains, qu’on s’attaque à la population qu’on voudra…

    Ceci étant dit, je voudrais vous remercier, Mary, de m’avoir aidée à m’ouvrir les yeux… Vos remarques désobligeantes et dépourvues de toute volonté d’introspection m’ont déstabilisée, un moment. J’avais, je l’avoue, une petite vision un peu rose bonbon de Hoodstock, me disant bêtement “enfin un pas dans la bonne direction!”. Vous et tous les autres qui gravitent autour de cet événement et qui n’ont que de la hargne et un désir de vengeance en eux m’avez obligée à “faire mes devoirs” et aller lire tout ce que je pouvais sur le sujet – écrits de Martineau inclus. À la lumière des informations que j’ai recueillies, je commence à mieux comprendre les dynamiques qui s’affrontent ici…

    Ma volonté de m’impliquer pour aider me vient en partie d’une année complète passée auprès d’intervenants jeunesse de tous les milieux, rassemblés pour tenter de trouver des solutions pour contrer les problèmes liés aux gangs de rues. Tous ces gens s’entendaient pour dire que la solution, c’était l’entraide, l’éducation, les opportunités à offrir à ces jeunes, pour qu’ils aient de belles alternatives au crime organisé. Le plus ironique, c’est que parmi ces intervenants se trouvaient des policiers du SPVM, qui se sont avérés des gens tout à fait sensés, qui étaient fort conscients des enjeux que devait relever le service de police et désireux de tout mettre en place pour faire avancer les choses; budgets, effectifs, moyens divers et ce, avec des visées de prévention et certainement pas de répression. Ils étaient les premiers à dire qu’un p’tit cul qui se ballade les fesses à l’air avec du “bling bling” autour du cou n’était pas nécessairement un gangster, qu’il fallait éviter de généraliser et de poser des jugements rapides. En gros, oui, il y a des cons dans la police et le SPVM est au courant de ça. Des cons, il y en a partout. Mais je vous garantis que les “cowboys” ne sont pas appréciés au sein des forces policières et qu’ils n’y font habituellement pas long feu; leurs patrons et leurs collègues ne veulent pas de fouteurs de trouble au sein de leurs rangs, ce qui est tout à fait normal. Alors, quand je lis des absurdités telles que j’en ai lues ici et qui leurs prêtent, d’emblée, mauvaise foi, sentiments racistes et j’en passe, j’avoue que là, je n’embarque plus là dedans.

    Merci, Mary, d’avoir induit en moi le désir d’en savoir plus et d’essayer d’aller au fond des choses. Je me sens un peu nounoune d’avoir acheté en bloc l’idée que oui, ensemble, on peut faire bouger les choses. J’avoue commencer à comprendre pourquoi il y avait aussi peu de gens présents au forum social. Ils avaient dû faire cette réalisation avant moi (à l’instar de bien des gens qui m’ont demandé pourquoi j’allais “perdre” mon temps là bas, et à qui je répétais en boucle que “il faut aider, s’écouter, bla bla bla”). Mpffff… Je commence même à me demander si Hoodstock n’a pas été, en fait, une grosse campagne de promo pour les bands qui y donnaient des prestations, et qui semblent être liés d’assez près aux organisateurs de l’événement. Peut-être aussi s’agissait-il d’un moyen détourné d’aller chercher des subventions pour se payer un p’tit festival hip hop annuel dans le futur, qui sait? À force de lire entre les lignes, je me dis que dans le fond, les intentions derrière tout ça avaient peut-être bien peu à voir avec une réelle volonté de changement social et peut-être plus avec le désir de certains groupes et/ou individus de se mettre “sur la map”.

    Je terminerai en disant qu’un intervenant, Monsieur Claudé, a écrit des trucs fort pertinents sous une autre rubrique de ce site. Je crois que son propos, que je ne voudrais certainement pas dénaturer, porte sur le fait qu’on est en train de faire le procès des mauvaises personnes. Les Villanueva et les policiers impliqués ne sont que des pions, de la chair à canon, ils sont ceux qui sont tombés “au combat”. Les vrais responsables de tout ça sont ceux qui profitent du crime organisé et qui font faire leur sale boulot par des p’tit culs qui, comme le mentionnait un ex membre de gang lors d’une conférence du forum social, “ont perdu espoir de devenir une star du basketball” (comme s’il n’y avait que ça dans la vie…). Et ces criminels ont tout avantage à entretenir le mythe de “Villanueva le martyr” et à faire le plus de trouble possible à la police avec ça. Ils savent très bien que les policiers ont peur, que la population a peur, que les élus ont peur. Et plus les gens ont peur et plus les gangs de rues et leurs clients ont de latitude pour opérer en toute impunité. Les criminels ont tout avantage à se mettre la population québécoise à dos, à entretenir la pensée xénophobe, car ainsi, ça contribue à l’exclusion sociale des gens des minorités ethniques, ce qui donne accès aux gangs criminalisées à un bassin intéressant de petits jeunes qui font leur sale boulot pour eux… Parce que si tous les jeunes étaient à l’école ou au travail, impliqués dans des activités saines et gratifiantes et qu’ils vivaient en paix et en harmonie avec les gens qui les entourent, qui alors, vendrait la drogue pour les caïds et prostituerait les filles? (Et oui, souvent, les clients de ces commerces sont des hommes blancs et aisés et ils font certainement partie du problème. Je n’ai pas plus de sympathie pour eux que j’en ai pour les criminels qui gagnent leur vie en gâchant celle des autres. Je le dis avant que quelqu’un m’accuse d’oublier ce fait…) Ce qui est infiniment triste, c’est qu’une population au complet est associée à ces malfrats et qu’elle en souffre de diverses façons. Mais cette population doit réagir et s’élever, courageusement, pour dire “c’est assez!”.

    J’ai cru que Hoodstock, c’était ça, en fait, qu’il s’agissait de la concrétisation de la volonté des gens de Mtl Nord de s’attaquer aux problèmes de fond. En rétrospective, la population n’était pas au rendez-vous. J’aurais dû comprendre tout de suite que c’était peut-être le signe qu’avant de vouloir aider, faudrait attendre que les gens soient prêts pour ça… Peut-être que, comme Netchaïev disait, il faut qu’ils aient d’abord assez souffert avant de trouver le courage de briser leurs chaînes.

    Enfin, blastez-moi tant que vous voudrez, je ne vous répondrai plus. J’ai déjà passé assez de temps là dessus. Pour moi, à moins que les choses ne changent drastiquement et que les organisateurs de Hoodstock ne me donnent des raisons de croire que je fais fausse route dans mon raisonnement (que je suis tout à fait prête à remettre en question), je tire ma révérence. À part ça, c’est samedi, il fait beau, c’t’un temps parfait pour aller boire d’la grosse Molle tablette su’a galerie…

  • C’est juste dommage que ça prennait un évênement comme ça pour avoir d’aussi bon débats!! Mais dans tous ça ou sont les solutions????? Les solution pour que nous puissions laisser nos enfants grandir en paix et en sécurité???? blanc….noir…..policiers…..citoyens…. criminel ou pas la vérité doit être connus!!!! Que c,est il vraiment passer ce jour là????

  • Tres belle reponse felicitations!!! est-ce que la lettre va etre affiche? si oui, où elle va etre affiché? Le probleme de Martineau, c’est qu’il n’a jamais assisté au hoodstock… tu ne peux porter de jugement sans y avoir assisté!

  • Richard Martineau fait partie de ce genre de journalisme qui est appelé journalisme de provocation. L’objectif n’est pas d’ouvrir l’esprit des gens, de lui apporter de la lumière, d’éduquer, de développer la solidarité, l’entraide, la résistance, le changement en faveur de la majorité du peuple: son but est de diviser, de choquer, d’enfermer dans un individualisme crasse non constructif. Richard Martineau est au service de ceux qui ont tout intérêt à ne pas voir édifier un monde de justice dans toutes les sphères de la société.

  • En lisant la lettre ouverte a martineau, je ne vois pas en quoi elle répond a Richard, elle ne fais que dire que hoodstock désire s’attaquer a d’autre probleme ( gang de rue etc.) en ce qui me concerne j’accorde tout mon appuie a richard martineau et j’ai honte de la personne qu ia écrit cette lettre, il s’agit la que de bla bla d,une personne frustré, mr. martineau dis les vraie choses, aussi dur que cela puissent etre, mais il le dit au et fort et je pointe du doight hoodstock d’avoir attendue une mort ordinaire pour se mobiliser contre les gang de rue, non mais que se passe t-il, qqun pourrait- il m’expliquer pkoi, quand un jeune homme se fait tirer dessu parce qu,il a attaqué un policiers, tout le monde se mobilise et crie a l’inujustice alors que quand un homme, qui n’a vraiment rien a se reprocher comme raymond ellis, se fait MASSACRER juste parce qu,il était au mauvais endroit au mauvais moement, tout le monde s’en fou, maudite société d’hypocrite, de lâche, j’aurais honte a votre place, honte a luck mervil avec ces belle parole,

  • @renaud

    honte à ceux qui se servent d’événements tragiques comme la mort de Raymond Ellis uniquement pour cracher sur ceux qui se mobilisent et font de quoi au lieu de répéter le blabla méprisant de leur maîtres-à-penser comme des perroquets dociles.

  • cest etonnant de constater a quel point les gens percoivent les commentaires des autres.. je ne me sers pas de la mort tragique de mr ellis pour cracher sur le travail des autres, je denonce le fait que les gens se mobilisent pour des evenement banal tel que la mort de freddy et quils laissent ds loubli de vraie victime, je bien beau me relire et je ne vois pas en comment qqun peut en arriver a une conclusion aussi facile et ridicule que la tienne, merci de ne pas interpreter tout croche mes propos, je vais reformuler en cas ou il y ait dautre tete enfler, je denonce ici au et fort tout le tintamarre entourant les evenements du 9 aout 2008, je denonce lorganisation hoodstock de commemorer la mort de freddy, dorganiser un concert benefice pour se dernier mais navoir rien fait quand mr ellis ou mme ngu lieu sont mort de facon revoltante, injuste, atroce, sans vouloir dire que freddy a couru apres sa mort, lui a poser un geste, geste tout a fait innaceptable pour avoir ce quil a eu alors que les deux personne que jai mentionner nont STRICTEMENT rien fait et personne sest revolter, personne a crier a linjustice, bref le monde sen foute et je ne fais ici que nommer ses deux personne…

    hoodstock a p-e de bonnes intentions derriere tout ca, je vous laccorde et pour ca je les appuie mais ce qui resort toute le temp, cest le nom de freddy, et c ca qui est innaceptable, si je traverse la lumiere rouge et que je me fais ecraser par un chard, pcq je pensais pouvoir y arriver a temp, va ton en parler pendant un an, va ton blamer le conducteur davoir traverser sur la lumier verte, de ne pas avoir frener a temp ?? ou va ton se poser la question a savoir PKOI se jeune homme a traverser la rue sur la lumiere rouge, je vous laisse deviner…

  • @renaud

    Y as-tu quelque chose qui t’empêche de faire de quoi pour honorer la mémoire de Raymond Ellis et soulager la douleur de ses proches ? Pourquoi tu prêches pas par l’exemple et que tu nous montres pas que toi aussi t’es capable de faire de quoi de constructif ? Peut-être attends-tu que quelqu’un le fasse à ta place, ce qui me ferait pas vraiment tomber en bas de ma chaise vu que t’as l’air d’avoir besoin d’un piètre démagogue comme Martineau pour alimenter son discours.

    C’est vrai que c’est tellement plus facile de rester assis sur son steak devant son ordi pis de donner des leçons aux autres et de leur dire vous devriez faire ceci vous devriez faire cela ! Pas vrai ? Moi je mettrai ma main au feu que t’en avais strictement rien à calicer de la mort de Raymond Ellis avant de lire ce que ton idole Martineau a écrit à ce sujet. Pis après ça, tu as le culot de venir nous parler de lâcheté pis d’hypocrisie ! Laisse-moi te dire que l’équipe de Hoodstock, pour qui j’ai le plus grand respect, ne t’arrive même pas à la cheville dans ce domaine !

  • en faite, jai decouvert larticle de martineau ya a peine deux semaine, javais deja mon avis sur le sujet bien avant que ce dernier ecrive cet article, quand je lai lu, jetais juste etonner a quel point qqun pouvais resumer le fond de ma pensee aussi bien, c comme sil lisais ds mes pensee, martineau, jen ait rien a foutre, depuis un an, que jai ca sur le coeur, c tout et toi faut vraiment que tu sois bas ou en manque dargument pour pretendre que je fais que suivre martineau et oui, jai publier decrire qqch dimportant ds ma derniere replique, si jamais javais le temp, lenergie et surtout les relation, cree moi, jen organiserais un evenement pour denoncer ce qui est arriver a mr ellis ou les tonnes dautre VRAIE victimes qui sont passer ds loublie et je suis a deux doight de faire des recherches pour avoir ladresse des parents de raymond pour leur exprimer toutes mes sympathie tellement que jai pitier deux et q

  • erreur de frappe dsl, mon ordi fais dur, je vais reprendre ou jai laisser

    c pas lenvie qui men manque

    jignore ce qui te fait dire que richard est mon idole, jignore ce qui te fais dire que jen avais strictement rien a foutre de elis avant de lire larticle a martineau, p-e que tu est tres jeune et tu na pas labitude de debattre inteligeamment avec des adulte va savoir mais laisse moi te dire une bonne chose petit, jetais assisds un mcdo a deux montagne le matin ou jai lu ds le journal comment elis est mort en 2005, il ny avais qun petit encadrer reserver pour larticle.., jepprouve une rage un degout profond envers les gang de rue depuis cette journee ou jai lu cette article ds le journal, honte a toi pour tes blaspheme a mon egard, avec tes remarque pitoyable sans fondement, tu a le droit de ne pas etre daccord avec le fait que je denonce le fait que les vraie victimes sont oublier mais fais attention a ce que tu dis pcq tu ne sais pas du tout de quoi tu parle bonhomme et tu vient de me le prouver au plaisir de rediscuter avec toi si tu est capable decrire qqch de pertinent sans me manquer de respect merci !

  • autre chose, jai le droit de donner mon opinion sur un site internet comme toi et les autres ici le font sans me faire accuser de rester assis sur mon steak et de donner des lecons aux autres, la liberter dexpression tu connais ? non toi tu semble plus connaitre la diffamation !!!

  • C’est toi qui est venu ici pour défendre Martineau et qui as écris « j’accorde tout mon appui à Martineau », blablabla, alors assume-toi au moins. Martineau te dis après quoi aboyer pis toi tu jappes, « wouf ! wouf ! », après Hoodstock et Luck Mervil pis après ça tu viens jouer les victimes brimées parce tu te fais rendre la monnaie de ta pièce.

    C’est toi qui débarque ici avec tes grands airs, qui écris honte à ceci, honte à cela. C’est toi qui t’es donné le droit de décider qui est une « vraie » victime et qui n’en n’est pas une. Je vais surtout pas me gêner avec un petit prétentieux comme toi qui a eu l’incroyable culot de venir écrire ici que la mort de Fredy était un « événement banal ». En termes de manque de respect, ça c’est assez dur à battre, merci. C’est toi qui as descendu le ton du débat à un niveau aussi bas. Quand tu craches en l’air, ça te retombe dessus, c’est la loi de la gravité, une loi universelle, c’est aussi simple que ça.

    Pour ce qui est de Raymond Ellis, ça va faire bientôt 4 ans qu’il est mort et pourtant j’ai jamais vu autant entendu d’âmes indignées invoquer son nom depuis que Martineau a décider de mettre sa mort tragique au service de son entreprise de dénigrement contre les Villanueva.

  • jignore par quel travers ton esprit borné continu de croire de tels anerie loll je ne trouve pas du tout que tu ma remis la monnaie de ma piece comme tu dis, je crois tout simplement que tu a la tete trop enfoncer ds le fond de ton cul pour comprendre mes propos, tu nest pas capable de voir plus loin que lebout de ton ptit nez , ou est le lien avec le fait dappuyer qqun et de venir affirmer par la suite que pcqon appuie cette personne, elle est notre idole, ca prend tu un abruti de premiere pour deblaterer de telle stupidité surtout apres que je tai dis que jen avais rien a foutre de martineau, quil netais qun journaliste qui a fais un bon commentaire, selon moi, est tu capable de comprendre cette fois, comprend tu ce que tu lis, comprend tu le francais ??? je ne joue point a la victime, celle la jlai trouver drole, jessaie de te montrer comment debattre avec les gens petit, ce que tu ne semble pas du tout capable de faire, puisque tu ten prend personnellement a la personne et par dessus tout tu interprete tout croche les commentaire des autres, uniquement pcqil ne sont pas de ton avis, essaie de faire abstraction de martineau, pour ce que jai di a propos de freddy, permet moi de te reexpliquer, quand je parle de banal, je neveux pas dire que ce nest pas tragique ce qui lui est arrivé, encore la tu prouve, que tu nest pas apte a comprendre quoi que ce soit, bref je commence a mhabituer, je veux plutot dire que cest aussi banal qune mort naturel, ou encore un accident dauto, davion, de moto, mais ca na veut pas dire que c pas tragique pour autant, seulement que sa mort nest pas matiere a crier a la revolte, a linjustice, au scandale, contrairement a ellis et oui raymond est mort depuis 4 ans, cest quen 4 ans, personne ne cetait autant mobiliser pour qqch qui ne le meritais tout simplement pas, c pour ca que les gens sont revolter, comme moi en loccurence

  • @renaud

    C’est toi qui dit que la cause de Raymond Ellis est si importante et pourtant, qu’est-ce que t’as foutu à part de chialer dans un McDo du lac des 2 Montagnes en lisant le journal et de venir chialer sur le site de Hoodstock ? « je suis a deux doight de faire des recherches pour avoir ladresse des parents de raymond » Imagine : 4 ans plus tard et tu es à deux doigts de faire quelque chose ! Wow, c’est vraiment super impressionnant de voir un tel dévouement ! Une bonne main d’applaudissement pour renaud ! Surtout, ne te presse pas trop, tu vas te tuer à l’ouvrage !

    Tu conviendras que les Villanueva et ceux qui les appuient, eux au moins sont conséquents : ils sont révoltés par la mort de Fredy, mais aussi par l’absence d’accusations contre la police suite à une enquête policière bâclée et par les promesses brisées du gouvernement concernant les honoraires d’avocats, alors ILS FONT DE QUOI, ils se mobilisent, ils font toutes sortes de trucs, et surtout ils ne font pas que chialer. Regarde-toi donc dans le miroir avant de critiquer ceux qui font quelque chose. Si tu fais parti de ceux qui ne se mobilisent pas pour Ellis, alors crois-tu que tu fais parti du problème ou de la solution ? Je sais, tu vas venir me dire que tu manques de temps… pourtant, c’est bizarre parce que t’as pas l’air d’en manquer pour chialer !

    Tu dis que la mort de Fredy est tragique mais banale… euh… m’ouais. Si tu veux mon avis, hé bien, ta comparaison avec un accident de la route, elle ne tient pas la route ! L’affaire Villanueva, dois-je le rappeler, c’est un flic qui tire non pas une, non pas deux, non trois mais bien quatre balles contre des jeunes qui n’étaient pas armés, dont trois qui atteignent Fredy. Y a rien d’accidentel là-dedans ! Tu dis que Fredy a attaqué les flics ? Moi je pense que tu répètes ce que tu as lu ailleurs sans vérifier qu’il existe une autre version des faits concernant ce qui s’est passé ce jour-là.

    Enfin, quand tu dis que tout le monde se lave les mains de la mort de Ellis, j’aimerais apporter une nuance importante. S’il n’y a pas eu de concert ou de marche dans les rues en son honneur, je pense qu’il faut souligner qu’il y a quand même eu des accusations criminelles qui ont été portées contre plusieurs personnes en rapport avec l’agression mortelle qu’il a subi, contrairement au cas de Fredy. Si les procédures judiciaires se sont terminées en queue de poisson pour les adultes qui ont été accusés pour la mort de Ellis, ce n’est pas faute d’avoir essayé mais plutôt d’avoir TROP essayé. Car, à mon avis, un procureur de la couronne qui va jusqu’à MENTIR au tribunal, c’est un procureur qui essaye TROP. Et c’est précisément cet indicent qui a fait déraper tout le procès, comme tu le sais sûrement puisque cette affaire semble te tenir tant à coeur. La cause est cependant devant la cour d’appel alors une reprise des procédures n’est pas exclue dans cette affaire. C’est donc à suivre.

    En ce qui concerne les insultes que tu m’as adressé dans ton dernier commentaire, je tiens à dire qu’elles fournissent une preuve convaincante de ton niveau de maturité et de ta supériorité intellectuelle et qu’elles m’ont appris énormément de choses sur l’art de débattre.

  • mais calice, peut-on donner son avis sur le net sans devoir accomplir un tas daction, si jamais je denonce le fait qune jeune fille sest fait agresser va tu venir me dire de fermer ma gueule et de courir apres laggresseur, tu nest pas content pcq je donne mon opinion sur un forum, comme tout le monde fait, et tu voudrais que je fasse qqch, mais que puis je faire en tant que simple citoyen, yaurais fallu que je fasse quoi quand jai lu larticle, que je gueule ds le resto, que je me pointe au poste de police en chialant, ou quoi encore que je me rend au studio de tva et que je vole le micro a pierre bruneau et que je me mette a chialer, nimporte quoi, arrete de chialer pcq je donne mon avis sur le net et pcq je suis pas du meme que le tiens, c lamentable ! pour les insultes, permet moi de te rapeller que cest toi qui a commencer a assinuer un tas de paquet de niaiserie a mon sujte en rapport avec richard martineau pcq tu trouvais rien a dire pour debatre, cest assez minable non, vient pas me reprocher de te remettre ca en pleine face par apres, tu parle de superiorite intellectuel et bien qqun qui admet qun type peut etre lidole dun autre uniquement pcqil trouve quil a fais un bon commentaire, demande toi pas trop combien de qi il faut pour en arriver a une telle conclusion.. enfin, tu debat un peu plus intelligeamment, mis a part le debut de ton texte, p-e que mon intervention a porter fruit

    jai lu ds lew journal, que le policier a donner des directive tres precise envers les jeune, directive que le jeune freddy na pas ecouter, il sen ai pris au policier qui tentait darreter qqun, laisse mo ite dire une bonne chose, pour avoir fais affaire a un policer ds le passer, quand un policer te di qqch tu laferme, tu ne met surtout pas les main ds les poche et encore moin lui foncer dessus pendant quil est dos tourner, c comme si tu te tuais toi meme, le policer na pas le temp de se demander quoi faire, il croit sa vie en danger, il fais sa job POINT,

    prend le temp de te renseigner sur ce qui sest passer avant,

    et pour ce que tu dit sur raymond, putin, come on, JESPERE QUE DES ACCUSATION VONT ETRE PORTER CONTRE LES ASSASSINS, c la moindres des choses, c la loi, c pas pcq qqun applique la loi que les gens de cette societe ont qqch a faire de ce qui est arriver a raymond,franchement, moi je te parle que personne sest lever debout et a crier au scandale, personne sest mis en rogne pour ce qui lui est arriver, concert, marche, temoignage de sympathie des citoyen, personne sest questionner a savoir comment des jeune ont pu rentrer des armes ds un club, personne sest demander pkoi les agent de securiter ( qui sont assez balaise) nont rien fais, sont pas intervenu, personne sest montrer choquer a quel point les gang de rue peuvent etre sauvage, sanguinaire et par dessus tout personne sest revolter que ces maudi gang sen prenne aux innocents, ca peut arriver am oi, comme a toi, comme a nimporte qui et par dessus tout personne sest montrer devaster par la maniere atroces dont il est mort

    mais quand un jeune se fait simplement tirer dessus pcq il na pas voulu ecouter un policier et que ce meme policiers a du poser un geste desagreable pcqil croyait sa vie en danger, C LA FIN DU MONDE

    les policers sont des tueurs, ils ont tuer freddy pcqil etait noir,
    et tatati tatata

    les parents veulent que la possibiliter de profilage raciale ne soit pas ecarter, une enquete puiblic etc..

    mais jamais au grand jamais il voudrons que les gens sattardent au passer de freddy, a la facon dont il a ete elever, pour avoir poser un tel geste

    pour finir, le procureur de la couronne a autoriser une operation dinfiltration pour obtenir la preuve contre les assassins de raymond, a linterieur de rdp pendant le proces,

    preuve qui a tet obtenu par des aveux dun des meurtrier, obtenu illegalement mais tout de meme obtenu, le juge, sachant ca, a deux choix, de fermer les yeux et faire une impasse sur la justice ou de liberer 5 meurtrier sauvage au sein de la population,

    je ne my connais pas trop en justice, mais une chose que je sais, relacher de tel criminel, sans au moin quila ait payer leur dettes, est inconcevable, vincent lacroix a vu sentence se faire reduire trois fois,

    est ce quil faut se poser des question ou il faut tout simplement laisser des criminel sans sortir aussi facilement ou il faut se lever ET CRIER A LINJUSTICE comme les gens le font pour freddy, en tk moi en ce qui me concerne, ca ne me plait pas trop que ces monstres sont en liberter et quil peuvent croiser mon chemin nimporte quoi, toi tu ten fou, c ton probleme, tu vas me dire quoi la, c la loi, c comme ca, la juge a obei a la loi tout comme ce qui est arriver a vincent, cetait la loi, mais c la quon doit justement se lever et crier au scandale et de dire quil est grand temp que des changements soit apporter a cette loi qui permet a des meurtrier de la pire espece sans sortir a bon compte au lieu de sattarder a un policers qui a tirer sur qqun pcqil faisait son travil,

  • une autre preuve de ton etroitesse desprit: ecrire un msg sur un site internet demande pas le meme effort et temp que dorganiser un evenement…

  • S’il-te-plaît, promets-moi que t’arrêtera jamais de chialer ! Vas-y fort, chiale contre « la société » – comme si elle était extérieure à toi ! Chiale contre « les autres », car on sait tous que c’est de la faute « aux autres », pas de la tienne, parce que toi tu fais ce que t’as à faire : tu chiales ! D’ailleurs, tu nous rends un grand service à tous car la société a besoin de chialeux comme elle en a jamais eue besoin ! Surtout, lâche pas ! Chiale de toutes tes forces, jusqu’à ce que mort s’ensuive ! C’est ton droit absolu, alors ça serait idiot de pas en profiter au max !

    ***

    Tu veux que je me renseigne au sujet de la mort de Fredy ? Tiens, c’est une méchante bonne idée ça ! Si ça te dérange pas, je vais me renseigner auprès de toi, parce que de la façon que t’en parle, t’as l’air d’en savoir pas mal long sur ce qui s’est vraiment passé.

    Je sais, comme tout le monde, que les jeunes jouaient aux dés au moment où les policiers sont intervenus. D’après ce que j’ai compris, les policiers semblaient avoir ciblé plus particulièrement Dany Villanueva, le frère de Fredy. Ensuite, il semblerait que Dany avait rien à se reprocher et voulait pas se laisser faire alors une altercation avec les policiers s’en est ensuivie et le tout s’est terminé par des coups de feu tirés par un policier qui ont fait un mort et deux blessés. Peut-être saura-t-on un jour exactement qui a fait quoi et quand si jamais on a une enquête publique digne de ce nom.

    En attendant, j’aimerais te faire part de ce qui m’intrigue le plus dans cette triste histoire.

    Peux-tu m’expliquer comment se fait-il qu’aucun constat d’infraction à la réglementation de l’arrondissement n’a été émis et qu’aucune poursuite au criminel n’a intentée à l’égard d’aucun des jeunes qui étaient présents, incluant Dany ?

    Et puisque Dany Villanueva n’a jamais été formellement inculpé d’aucune accusation quelle qu’elle soit en rapport avec cette intervention policière, alors quel était le véritable motif de l’arrestation de Dany Villanueva ?

    Est-il possible que son arrestation était parfaitement illégale ?

    Advenant le cas, quelle est la jurisprudence des tribunaux canadiens concernant les cas où une personne offre une résistance physique à des policiers qui tentent de procéder illégalement à son arrestation ?

    Par ailleurs, un policier qui tire plusieurs fois à balles réelles sur un jeune qui n’est pas armé use-t-il d’une force excessive ?

    Advenant le cas, un policier peut-il être accusé au criminel ?

    Je compte évidemment sur toi pour que tu apportes des éclaircissements à ces épineuses questions !

    ***

    – C’est toé qui a commencé à m’insulter !

    – Non, c’est toé !

    – Non, c’est même pas vrai, c’est toé !

    – Heille, arrête de me niaiser, tu le sais ben que c’est toé !

    – Maman, maman, il dit que c’est que c’est moé qui a commencé pis c’est même pas vrai !

    – Dis-lui qu’il est juste un gros bébé-lala pis viens-t-en icitte le souper va être prêt !

    – Bon, faque t’as-tu compris ? T’es juste un gros bébé-lala !

    – Heille, commence pas !…

  • aaa tayel , je chiale pas plus que toi tu chiale et arrete de revenir avec ce vieil arguments, ce forum est fait pour donner son opinion, si test pas content vas donc chialer contre les administrateurs, t pathétique a en mnourrir loll pour ce qui est du reste, jai lu les résultat de l’enquete et ce qui avait été dit cest que pendant que le policier procédait a une arrestation, freddy sen ait pris au policier de dos, il la étranglé et mis sa main sur sa ceinture, le policers ne pouvait évidemment pas voir sil la mettait ds sa poche, alors il a tiré, point final, pour dany, qui a un dossier criminel long comme le bras, avais srmt qqch a se reprocher, p-e ne voulait-il simplement pas l’accepter et advenant quil navait véritablement rien a se reprocher, tu discute pas avec un policiers, tu ne te bat surtout pas avec, tu laisse faire, apres, tu prend les démarche pour porter plainte si vraiment les policiers avait tort, quand un policers comet de labus de pouvoir, il est réprimander crois moi, les enquetes interne tu connais, jen doute fort loll ut fais que tionterresser au fait que, p-e dany navait rien ase reprocher, les constat dinfraction, quest quon en a a foutre maintenant quil y a eu un mort et deux blessé, pense tu que les policers pensais que cetait pertinent de remettre des constat dinfraction apres ce qui cetait passé, motif ou pas, les jeunes ont mal réagis face a cet intervention justifié ou pas, si un policers comet un meurtre, c sur quil vas le payer au meme titre que citoyen normal, tout le monde sait ca, les policers sont chargé de faire respecter la loi et non de la violé, c juste que les gens naime pas ce corp professionel, une chose est sur en tk, tout le monde est daccord pour dire que raymond avait strictement rien fait, quil etait ds son droit, un soir, ds un club, a prendre du bon temp, le pire quon peut laccuser c davoir voulu prendre du bon temp cette soirée la, est-ce que cest illégal de vouloir prendre du bon temp ? c tu nomral, pcqun sdoir du décide de prendre du bon temp, tu te fais masacrer, comme ds les film la, tu souffre énormément avant de mourir et pour finir, tu meurt, pkoi, pcq ta voulu prendre du bon temp, jebn prendrai pu du bon temp moi, si cest ca le sort quil risque de marriver…

    la dsus tout le monde est daccord, personne sobstine sur ce qui sest passé cette soirée la, agent de sécurité qui ne font pas leur travail ( puisque pas la premiere fois que qqun rentre au aria avec une arme blanche ou a feu) comment letre humain peut etre aussi barbare, si barbare est le mot qui convient pour définir les sales monstres qui lont massacrer, comment peut on faire ca a un etre humain, comment un juge peut en arriver a libérer ses etre pas digne detre considéré comme des etre humain tout en sachant quils sont coupable, combien de choses y a til a dénoncer en lien avec cette affaire ?

    c sans doute plus important a savoir si lintervention du 9 aout 2008 etait justifié

  • Je n’ai aucune difficulté à croire que tu te montre très obéissant et soumis avec les policiers. Par contre, permet-moi de douter de ton degré de familiarité avec notre formidable système de déontologie policière qui existe au Québec.

    Pour ton information, voici quelques chiffres qui en disent longs et qui sont tirés directement du rapport annuel 2007-2008 du Commissaire à la déontologie policière. En 2007-2008, le Commissaire à la déontologie policière a reçut 1459 plaintes (un nombre record), dont 40,7 % visait des membres du Service de police de la ville de Montréal. Qu’est-ce qui arrivé avec toutes ces plaintes-là ? Hé bien, le Commissaire a ordonné seulement 124 enquêtes, ce qui correspond à moins de 10 % de l’ensemble des plaintes qu’il a reçut, ce qui signifie que plus de 90 % des plaintes n’ont pas été retenues pour une raison ou pour une autre.

    Là, on est encore loin des réprimandes dont tu parles car pour que le policier soit sanctionné, le Commissaire doit décider, après enquête, de déposer une citation, ou si tu préfères une accusation, devant le Comité de déontologie policière. Or, en 2007-2008, le Commissaire a déposé seulement 33 citations devant le Comité de déontologie policière ! Si je me fie à la moyenne des années passées, on peut prédire que le Comité de déontologie policière donnera raison au plaignant dans une proportion d’environ une fois sur trois. Bref, une dizaine de policiers feront l’objet de sanctions. Une dizaine sur plus de 1400 plaintes, ce qui fait à peu près 1%.

    Crois-moi, les policiers sont RAREMENT réprimandés et les chiffres sont là pour le prouver. Gêne-toi surtout pas pour aller le vérifier toi-même sur le site internet de la déontologie policière si tu me crois pas.

    Peut-être vas-tu me dire qu’il en est ainsi parce que seule une infime minorité de plaintes étaient fondées. En fait, l’explication se trouve plutôt dans la réforme de la déontologie policière que le gouvernement a mit en place vers la fin des années ’90 pour sauver de l’argent et faire plaisir aux lobbys policiers qui se plaignait de plus en plus du système de déontologie policière.

    Avant la réforme, environ une plainte sur quatre aboutissait à une citation devant le Comité de déontologie policière. Après la réforme le nombre de citations n’a cessé de dégringoler année après année, alors que le nombre de plaintes ne cessait de grimper pour atteindre des nouveaux sommets comme en 2007-2008. C’est pas compliqué : le gouvernement a transformé le système de déontologie policière en une machine à rejeter les plaintes, le tout au grand bonheur des policiers.

    Mais revenons au cas de Fredy Villanueva. L’enquête sur la mort de Fredy a été confiée à la SQ. Autrement dit, la police a enquêté sur la police. Et la police a blanchit la police. C’est toute une surprise, n’est-ce pas ? C’est à cette enquête-là que tu fais allusion. Très crédible comme enquête : les enquêteurs de la SQ n’ont jamais daignés interroger les deux agents impliqués dans l’intervention policière qui coûta la vie à Fredy et se sont simplement contentés de prendre leur version écrite qui a été rédigé plusieurs jours plus tard.

    Je sais pas où tu étais quand les dessous peu reluisants de l’enquête de la SQ ont été rendus publiques au mois de mai dernier, mais ça l’a fait la une de journaux comme Le Devoir et cela a été dénoncé par d’éminents criminologues comme Jean-Paul Brodeur. Pas besoin d’avir la tête à Papineau pour comprendre que l’enquête de la SQ est une véritable insulte à l’intelligence. Franchement, faut être désespérément crédule pour prendre pour du cash les résultats d’une enquête aussi peu crédible.

    Je le dis et je le répète : il existe une autre version des faits que la version policière qui a été retenue par l’enquête-bidon de la SQ.

  • si 90% des plaintes nont pas été retenu sest bien pcqelle nétais pas fondé quen pense tu ?

    si qqun est victime abus de pouvoir de la part dun policers et a des preuve, il ne fait aucun doute que cette personne va obtenir gain de cause, sil se passe rien , cest p-e pcq les gens chiale pour rien quand il ny a pas raison detre, moi jai été victime dabus de pouvoir, jetais menotté et le policers ma envoyé une garnotte en pleine face, juste pcq justement, je me plaignais du fait quil mait passé les menotte sans raison valable, jai fait une plainte et elle a été recu apres deux mois,MAIS, jai laissé tomber les poursuites pcq je ne me souvenais pu de la face des policers en question

    tes statistique veulent simplement dire que bcq de personne porte plainte envers les policers et que peut dentre elle sont retenu c tout, srmt pcqelle ne sont pas justifié thats it

  • Je me dois d’insister sur le fait que le Commissaire à la déontologie policière a REFUSÉ D’ENQUÊTER sur 90 % des plaintes en 2007-2008. Comment peut-on en venir à la conclusion qu’autant de plaintes (+ ou- 1300) n’étaient pas fondée alors que le Commissaire ne s’est même pas donné la peine d’enquêter, c’est-à-dire d’effectuer le travail de base consistant à vérifier le bien-fondé des allégations du plaignant ?

    Encore une fois, l’explication se trouve dans la réforme de la déontologie policière. Depuis l’entrée en vigueur de cette réforme, toutes les plaintes sont soumises à la conciliation, sauf exception. C’est quasiment rendu qu’il faut que les flics te brise un bras ou te casse sérieusement la gueule pour que le Commissaire décide de poursuivre le policier devant le Comité de déontologie policière. J’exagère mais à peine. Par exemple, si je prends ton cas, je suis convaincu que si tu avais réussi à identifier le policier et que tu étais allé de l’avant avec ta plainte, le Commissaire aurait décidé de t’imposer la conciliation. Est-ce que ça aurait voulut dire que ta plainte n’était pas fondée ? Je ne crois pas. Quand le Commissaire réfère une plainte à la conciliation, ça veut tout simplement dire qu’il considère que la plainte ne fait pas partie des EXCEPTIONS à la conciliation.

    Au fait, je te parle de conciliation mais sais-tu c’est quoi au juste la conciliation ? C’est une procédure qui prévoit que le plaignant s’assoit à la même table que le policier visé par la plainte tandis qu’un conciliateur tente d’amener les deux parties à résoudre le litige par le dialogue. Tout se passe en privé et rien de ce que dit le policier ne peut être utilisé en cour. Lorsque la conciliation est un « succès », et il n’est pas rare que le conciliateur fasse pression sur le plaignant pour qu’il accepte un règlement, alors la plainte est être réputée « retirée », selon la Loi sur la police. Et puisque la plainte est réputée « retirée », le Commissaire n’a donc plus aucune juridiction pour enquêter dessus, de sorte que la plainte va aller grossir les statistiques de plaintes qui n’ont pas été retenues.

    Notre merveilleux système de déontologie policière est ainsi fait.

  • ,

    si , comme tu dis, il faut presque que le policer te casse la gueule pour le au comité de déontologie, que fait-il pour un meurtre ?

    un meurtre c encore plus grave qun simple cassage de gueule, alors selon ce que tu me dis, les plainte qui ont été concilié, sont pas assez grave pour aller plus loin, mais un meurtre c asez grave, comment explique tu quil ny ait rien eu ds le cas de freddy ?

  • Très chère Carine,

    Je vous remercie d’avoir prit le temps d’écrire cette lettre ouverte. Bravo ! Vous avez décrit le fond de ma pensée fort équitablement, de façon respectueuse et constructive, nécessaire avec un journaliste aussi peu responsable de ses écrits et pensées.

    Je cite un extrait du livre intéressant, hilarant et hautement instructif sur la vision d’autrui de Boucar Diouf, La Commission Boucar pour un raccommodement raisonnable, en page 92: «Lorsqu’on se presse au guichet pour entendre mes blagues, je suis conscient de ma chance, mais aussi de ma responsabilité: celle de contribuer à la cohésion sociale et à une meilleure compréhension de l’Autre.”

    Il est très clair que Richard Martineau n’a pas conscience de la chance qu’il a d’avoir accès à un bassin aussi énorme de lecteurs/spectateurs/auditeurs. Parce que disons le franchement, Richard Martineau n’est pas un intellectuel, ni un homme de grand savoir. Il a été à la barre du journal Voir pendant plusieurs années, là est son expertise. Richard Martineau vend des journaux. Maintenant, si seulement ce même bassin qui lit ses chroniques assidûment s’intéressait aux causes positives et s’alimentait des paroles de gens informés, il y aurait une vraie différence. Fautes de lecteurs, nous n’aurions pas à endurer l’imbécilité de Richard Martineau.

    Je me console en sachant qu’il n’a aucun impact sur notre histoire, comparativement aux gens qu’ils dénigrent (pour ceux qui s’énervent, je ne parle évidemment pas de Dany Villanueva). Dans 30 ans, personne ne se rappellera des chroniques de Richard Martineau mais les gestes réels et les paroles sages restent à jamais gravés dans notre histoire.

  • Je l’explique ainsi. Habituellement, dans les cas de mort d’homme, le système déontologique va attendre que les procédures qui ont été mise en branle à d’autres niveaux soient menées à terme avant de faire le proc ès des policiers fautifs. Je présume que dans le cas de Fredy, le Commissaire à a déontologie policière doit attendre de voir ce qui va arriver avec l’enquête publique avant d’enclencher les procédures déontologiques. Ce n’est pas illogique comme façon de raisonner car après tout, la preuve entendue à l’enquête publique – en supposant qu’elle ait vraiment lieu un jour – peut servir aux procédures devant le Comité de déontologie policière. Souvent, les procédures déontologiques arrivent bien tard après la mort du défunt. Prends l’affaire Lizotte qui a eut lieu en septembre 1999. Le policier Giovanni Stante qui a si courageusement battu Jean-Pierre Lizotte pendant qu’un doorman lui faisait une clé de bras a subi son procès en déontologie policière seulement cette année, au printemps dernier, presque dix ans plus tard ! Et encore là, c’est loin d’être terminé car il semblerait que l’agent Stante n’était pas satisfait du verdict et a décidé d’aller en appel.

  • enfin, un article a cet effet qui nest pas de richard martineau…

    Justice
    Deux poids deux mesures?
    Mathieu Turbide
    Le Journal de Montréal
    09/09/2009 07h01

    Joyce et Raphael Ellis se désolent de voir que l’assassinat de leur fils par des gangs de rue semble moins retenir l’attention que la mort du jeune Fredy Villanueva.

    © PHOTO D’ARCHIVES

    La mémoire collective ne se souvient pas des victimes de la même façon, déplorent les parents de Raymond Ellis.

    Revenus de voyage récemment après avoir passé une partie de l’été à l’extérieur, Joyce et Raphael Ellis ont constaté l’ampleur des manifestations et des hommages pour commémorer la mort du jeune Fredy Villanueva, tué par un policier l’an dernier. «On dirait que les victimes des gangs de rue n’ont pas droit au même traitement», constate M. Ellis.

    Son fils n’a pas eu droit à des manifestations publiques ou à des marches commémoratives, mais Raphael Ellis ne veut pas que la mort de Raymond tombe dans l’oubli.

    «Nous, nous n’oublions pas. Notre cause s’en va en appel bientôt et nous espérons toujours obtenir justice», a indiqué M. Ellis.

    Jeune homme d’affaires de 25 ans, diplômé du collège Dawson, Raymond Ellis a été sauvagement assassiné par des membres d’un gang de rue, alors qu’il fêtait tranquillement l’ouverture de sa boutique de vêtements avec des amis, dans un bar de la rue Saint-Denis, en octobre 2005.

    Des «Bleus» réunis eux aussi dans le bar Aria, l’avaient pris pour un «Rouge», croyant même qu’il était l’assassin d’un membre de leur gang. Or, rien n’était plus faux : Raymond Ellis n’avait aucun lien avec les gangs de rue. Il est mort roué de coups de poing, de coups de pied et de 11 coups de couteau.

    Accusés acquittés

    Les cinq hommes accusés du meurtre de Raymond Ellis, Ersno Théobrun, Evens Belleville, John Tshiamala, Charles McLee et Cleveland Alexander-Scott, ont tous été libérés en janvier dernier. La juge Sophie Bourque a décrété un arrêt des procédures contre eux parce qu’elle estimait que les procureurs de la Couronne avaient porté atteinte à l’équité du procès.

    Un arrêt des procédures équivaut à un acquittement, et il est impossible de porter de nouvelles accusations contre les suspects.

    «Nous avions confiance dans le système de justice jusqu’à ce que les responsables de la mort de notre fils soient libérés», déplore M. Ellis, qui espère que la Cour d’appel infirmera cette décision.

    Cet été, l’un des suspects, Charles McLee, a été arrêté pour avoir été en possession d’une arme chargée et d’une quantité de drogue. Pas surprenant, selon les parents de Raymond Ellis.

    En janvier, le directeur des poursuites criminelles et pénales a porté en appel la décision de la juge Bourque de libérer les cinq suspects du meurtre de Raymond Ellis

Leave a reply